Pot au feu de grand-mère aux légumes oubliés

Pot au feu de grand-mère aux légumes oubliés

4 février, 2013

Dans une cocotte placez les viandes et recouvrez les d’eau froide (environ 3 litres).

Portez à ébullition à feu moyen.
Quand l’eau bout, écumez soigneusement.

Ajoutez le bouquet garni, l’oignon piqué de quatre clous de girofle, 1 carotte
coupée en tronçons, un peu de vert de poireau, et de céleri.
Salez, une petite poignée de gros sel, poivre du moulin, 2 pincées de poudre 4
épices.

Faites cuire pendant 3 heures 30 à petite ébullition.

Pendant ce temps, lavez et épluchez les légumes, coupez les en 2 ou en 4 morceaux.
Retirez le cœur des panais.
Coupez les poireaux en deux ou quatre selon la grosseur.

Au bout de 2 heures 30 de cuisson du pot au feu, ajoutez les légumes.

Poursuivre la cuisson 1 heure de plus.

Poursuivez la cuisson si les légumes ne sont pas cuits

Sortez la viande et les légumes

Servir avec de la moutarde, une sauce légère aux ciboules……

Bon appétit!

  • Nombre de personnes : 4
  • Niveau de la recette : Facile
  • Temps de Préparation : 20 min
  • Temps de cuisson : 210 min

Les ingrédients :

400 g de jarret ou de paleron
300 g de queue de bœuf
9 carottes
4 navets
1 beau rutabaga
2 panais
6 poireaux
1/4 de céleri rave
1 oignon
4 clous girofle
poudre 4 épices
1 bouquet garni

Le panais

De la famille des carottes, le panais révèle une saveur sucrée agréable.

Il est peu calorique 70 Kcal pour 100g.

Le panais est source en vitamines (B1, B5, B9), qui participent au bon fonctionnement des muscles et du système nerveux, à conserver la beauté des cheveux et de la peau.

Le panais est riche en glucides (environ 13g/100g) qui lui confère un Index Glycémique moyen à élevé.

Le panais est source de fibres qui participent à la prévention de la constipation.

Le panais peut se déguster cru ou cuit, en soupe, en purée, en frites.

Le panais aime les épices et les accords sucrés salés.

Le rutabaga

Le rutabaga est un légume racine de la famille des crucifères résultant de lʼhybridation d'un navet et d'un chou frisé.

Le rutabaga est pauvre en calories, riche en fibres, riche en glucides ce qui entraine un index glycémique élevé à 70.

Le rutabaga est source de phosphore de magnésium, de potassium et de fer.

Certaines précautions sont à prendre avec les personnes ayant le syndrome de lʼintestin irritable, le rutabaga peut accentuer les symptômes (ballonnements, douleurs abdominales, diarrhées).

Le rutabaga se consomme en purée, en gratin, en frites ou dans un couscous.